~ 2 mois d’utilisation du chouette carnet de projets de 23heures59 éditions~

J’avais découvert sur les réseaux le carnet de projets aux éditions 23heures59 et j’avais très envie de tester car j’ai tout le temps des projets plein la tête mais tout cela n’est pas très organisé… En vrac, un tour du monde avant mes 50 ans (idéalement, mais si c’est après, je prends aussi !), reprendre mon activité de photographe freelance, relancer mon groupe de musique et reprendre la compo pour refaire des concerts et sortir un CD, me remettre à la couture, à la guitare et au chant, monter ma boîte et quitter mon CDI, écrire un livre, etc.

Voici mon retour après 2 mois d’utilisation intensive (juillet et août) !

J’ai bien aimé déjà au niveau de l’objet lui-même le côté très qualitatif (en particulier, le papier, le design, la couverture) et sobre (ça peut permettre aussi de rajouter sa touche et plein de couleurs si on le souhaite). Il est simple et pratique d’utilisation avec ses pages agendas (vision mensuelle ou hebdo un peu comme dans un bullet journal) mais surtout ses pages bilans et exercices de développement personnel. A vrai dire, je pense que pas mal de choses étaient déjà dans mon Bujo mais les exercices étaient de bons compléments et je les reprendrai je pense à fréquences régulières.

Par exemple, décomposer 24h d’une journée type avec un code couleur correspondant à des catégories (sport, repos, travail, vie sociale, etc) et faire sa journée type idéale pour voir les différences.

Je suis quelqu’un de déjà très organisée et je n’ai pas vraiment de mal à atteindre mes micro objectifs mais j’ai plus de mal à visualiser à long terme et à réellement aller au bout de mes projets, surtout au moment de les professionnaliser (c’est-à-dire gagner des sous !). Et je pense que c’est sur cette partie spécifiquement que le carnet de projets m’aide. J’essaie de voir à plus long terme à 3-6-12 mois. Jusqu’à présent, les méthodes que je lisais parlaient du moment présent et de ne pas trop se projeter (à part avec l’exercice de raconter sa journée idéale dans 10 ans) mais là, j’ai fait l’effort de.

En gros les grandes questions que je me pose sont sur les 10 prochaines années car il y a des choses, on ne doit pas se le cacher, qui sont quand même plus difficiles à faire à 50 ou 60 ans.

Pour en revenir au carnet, voici les points positifs que je relève :

  • une présentation ultra claire,
  • les exercices qui rythment le carnet,
  • les 3 objectifs du mois pour ne pas s’éparpiller (mais je triche, j’en fais toujours + que 3),
  • des bilans réguliers.

Ce que je n’ai pas ou peu utilisé :

  • la undo list qui consiste à lister ce qu’on ne veut plus faire et qu’on veut retirer de sa vie. Cela ne m’a pas du tout inspiré. En gros, la seule chose qui me soit venue à l’esprit et que je savais déjà, c’était l’envie de prendre une femme de ménage car clairement, malgré mes efforts, je ne m’améliore pas sur la tenue de ma maison et je ne prends pas le temps de…
  • je n’ai pas trouvé l’utilité de la partie agenda hebdo ayant déjà un Bujo. Ça faisait doublon. Mais j’ai quand même tout rempli en double dans mes deux carnets lol
  • dans les bilans, je n’ai pas rempli la courbe de réussite, je n’ai pas compris comment il fallait utiliser ce graphique

Pour conclure, je vais continuer à utiliser assidûment ce carnet jusqu’au bout (il est censé nous suivre sur environ 6 mois) et verrai où il m’a menée !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...