~ Origamis avec les papiers « Avenue Mandarine » chez Creavea ~

Cela faisait un moment que je n’avais pas fait d’origamis mais j’en ai fait pas mal quand j’étais petite. J’aime beaucoup pour customiser un paquet cadeau trop simple par exemple ou pour décorer une petite étagère. J’ai profité de pouvoir tester ces papiers « Avenue Mandarine » trouvés sur Créavea pour apprendre de nouveaux pliages trouvés sur Pinterest ou Youtube.

Ces papiers sont très jolis et peuvent aussi être utilisés autrement que pour des origamis : décoration de couvertures de carnets, marque-pages, emballages… Dans la pochette que j’ai choisie, il y a 60 feuilles de taille 20cmx20cm. J’aime bien les motifs géométriques très colorés qui ont un côté 70′s je trouve !!! Il existe aussi une taille plus petite 7,5cmx7,5cm par paquet de 240 feuilles (y’a de quoi faire !!!)

Voici quelques réalisations.

J’ai utilisé des vidéos sur Youtube tellement plus pratiques que les livres que j’avais enfant où les étapes n’étaient pas toujours très clairement expliquées (je trouve).

Une boîte avec couvercle et séparateurs

Une petite boîte à bonbons ou trombones par exemple

Une fleur

Mais ce n’est pas fini, j’ai encore de quoi faire plein de jolies réalisations ! Je tenterais bien des bijoux origamis et de la customisation de mes carnets chéris ;)

Rendez-vous sur Hellocoton !

~ Tale Me, la location de vêtements spécial enfant et/ou femme enceinte ~

J’aurais bien aimé connaître ce site plus tôt pendant ma grossesse mais il sert aussi pendant la période d’allaitement et pour l’enfant de 0 à 4 ans.

Tale me est un concept qui nous vient de Belgique. Il s’agit d’un abonnement pour commander des vêtements (au choix grossesse ou enfant) qu’on peut changer tous les deux mois.

Voici la tenue que j’ai reçue pour test (finalement, je n’ai pas pu en essayer une autre dommage, j’ai trop traîné à renvoyer mon colis). En réalité, il existe 2 abonnements : un forfait « Découverte » à 76 euros sur 4 mois avec 3 vêtements par colis ou un abonnement « Liberté » à 29 euros par mois avec 5 vêtements par colis.

Les marques sont de qualité. Ici, le top cache-cœur est de la marque Froy & Dind, et est en coton organique (super doux). Le sarouel est un Bla Bla Monkey.

Porté, c’est super joli et très confortable (désolée, je ne souhaite pas mettre le visage de ma fille sur mon blog donc j’ai tronqué la photo).

Détail du motif

Je trouve que c’est une chouette idée car on sait bien qu’un bébé grandit super vite et qu’il ne portera ses vêtements que très peu de temps. Avec ce système, on se fait quand même plaisir d’avoir de jolis vêtements, de qualité et de pouvoir en changer régulièrement en suivant la taille de l’enfant ! Cela peut aussi faire un très beau cadeau !

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

~ Premiers essais de dessins sur la Slate by iskn ~

Link

J’aime beaucoup, quand je trouve deux minutes, dessiner, croquer les gens dans la rue (surtout le métro lol) et j’utilise pas mal Photoshop pour mettre en couleur ou retoucher mes dessins. Mais cela prend un temps fou de scanner, nettoyer l’image avant de pouvoir l’exploiter…

Découverte il y a quelques mois, j’ai enfin pu craquer sur la « Slate », un outil qui m’a pas mal intriguée lorsque je l’ai essayé.

Kesako ? Il s’agit d’une tablette, créée par la société grenobloise iskn, qui permet de numériser son dessin papier en temps réel sur son Ipad/Iphone grâce à l’application « Imagink ». Le grand atout est de retrouver le plaisir du papier et de ses outils favoris (on fixe une bague magnétique sur le crayon/feutre/pinceau), cela change donc complètement par rapport à la tablette et au stylet numérique type Wacom (que j’ai aussi mais que j’utilise peu en ce moment).

Le côté nomade est également très pratique car il existe un mode déconnecté ! On peut partir avec son carnet à croquis et cette tablette, enregistrer le dessin dans la mémoire interne et le télécharger plus tard sur son Ipad/Iphone.

J’ai fait quelques premiers tests : dessin, écriture, avec le stylo ou le crayon fourni mais aussi avec un de mes crayons de couleur pour voir la différence. Le rendu est vraiment impressionnant de fidélité de la feuille à l’écran !

Il y a quand même un temps d’adaptation et quelques couacs parfois de détection du crayon ou du trait (traits sur la feuille n’apparaissant pas sur l’écran ou au contraire traits qui se trace alors que le crayon ne touche pas la feuille).

J’ai testé avec une feuille et un carnet, les deux fonctionnent plutôt pas mal (au delta près de ma remarque précédente).

Les principaux atouts d’après moi :

  • Le fait d’utiliser ses propres crayons/carnets. Une bague magnétique se fixe sur le crayon/feutre/pinceau et permet de capter les mouvements du dessinateur en temps réel
  • Le mode nomade déconnecté.
  • La gestion des calques (j’avais cette habitude sur Photoshop d’avoir mon croquis sur un calque, le trait « propre » sur un autre, les couleurs encore sur un autre.
  • Le fait de ne pas avoir besoin de scanner son croquis et de faire le « nettoyage » des traits de crayon indésirables.
  • Les clips pour maintenir la feuille en place (mais j’ai + testé avec des carnets)

Voici deux exemples. L’un avec un crayon à papier et l’autre avec un crayon de couleur bleu.

On peut exporter son dessin sous différents formats dont un mode mp4 pour visualiser la vidéo de son dessin qui se trace sous ses yeux.

Les améliorations que je souhaiterais voir arriver :

  • Amélioration du téléchargement des dessins enregistrés en mode déconnecté (quelques soucis lorsqu’il y a plusieurs fichiers en même temps et temps de chargement assez long)
  • La possibilité d’utiliser la Slate avec PC/tablette autre qu’Ipad et smartphone autre qu’Iphone (oui, je ne suis pas mais alors pas du tout Mac moi et j’ai dû piquer pour mes tests l’Ipad de mon copain).
  • Plus d’outils dans le logiciel Imagink.
  • + de goodies/accessoires associés sur le eshop (housses, « Rings » de différentes tailles, etc)

Alors, pour vous, révolution ou gadget ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...