~ Le programme « Switch Collective » pour donner du sens à son travail mais pas que… ~

… c’est aussi une plongée dans ce qui fait sens de manière générale dans sa vie. C’est une approche complète de nos valeurs, notre profil, ce qui fait qu’on est soi, tellement unique, et qui donne donc des clefs pour comprendre ses choix professionnels et personnels.

Qui n’a jamais douté de son orientation professionnelle, qui ne rêve pas de donner du sens à ses activités, pro et perso pour donner un sens à sa vie ?

C’est étrange de vouloir changer à un moment où j’ai l’impression que tout est parfait dans ma vie (bien sûr, comme tout le monde, j’ai mes petites galères quotidiennes) avec un job intéressant et bien payé, une famille extraordinaire qui m’émerveille chaque jour, des passions prenantes (photo, musique, blog…). Aujourd’hui, je suis fondamentalement heureuse mais j’ai encore des choses à faire et que je n’ai pas pris le temps d’accomplir. Être heureux, ce n’est pas un état où on veut que rien ne bouge, c’est un chemin, un cheminement. J’ai une page à tourner, je le sais, je suis mon instinct. J’ai de la chance d’être dans un pays où on a finalement pas mal de marge de manœuvre mais on ne sait pas toujours en être conscient. Concrètement, moi qui n’avais jamais été attirée par le monde de l’entrepreneuriat jusqu’à très récemment, ça y est, je me lance. Ça commence par une pause dans mon activité actuelle : j’ai ainsi posé un congé sabbatique qui débute le 5 mars 2018 !

Switch Collective existe depuis peu (deux ans je crois ?) et a été créé par deux jeunes femmes, Béatrice et Clara, partant du constat que le monde du travail, en mutation, devait s’adapter à nous et pas le contraire (enfin, c’est comme ça que je le sens, pardon si je déforme une partie de leur message, je n’écris pas cet article pour reprendre leur pitch – je vous invite à le lire directement sur leur site si cela vous intéresse – mais pour vous donner mon ressenti après avoir suivi leur programme).

Il se passe quoi pendant ce programme ? En promo d’environ 40 personnes, et sur 6 semaines (4 soirées et 2 samedis journées entières), on fait des exercices individuels et collectifs (il y a énormément de préparation chez soi car on reçoit des exercices par email chaque jour pendant la durée du programme !), on assiste à des interventions/témoignages inspirants, on réfléchit beaucoup, on apprend à déconnecter (oups, la partie difficile pour moi ! Je me suis rendue compte que je n’avais même pas réussi à tenir un engagement de faire des exercices de respiration seulement 10mn par jour… alors ceux qui méditent une heure tous les matins, chapeau !)

Et on en ressort avec quoi au final ? Pas une liste de métiers idéaux (vous vous souvenez de votre conseiller d’orientation au collège ? « Alors, d’après vos tests, vous pouvez être homme politique, sociologue ou comédien » – ???) mais des pistes de travail et d’exploration pour continuer à la fois la réflexion et l’action ! Et surtout, on garde une communauté solide pour s’épauler, garder le cap et continuer échanges, les rencontres.

Si vous voulez en savoir + que ce qui se trouve sur le site, vous pouvez toujours me contacter ou aller assister à un petit dej de présentation !

Rendez-vous sur Hellocoton !

~ 2 mois d’utilisation du chouette carnet de projets de 23heures59 éditions~

J’avais découvert sur les réseaux le carnet de projets aux éditions 23heures59 et j’avais très envie de tester car j’ai tout le temps des projets plein la tête mais tout cela n’est pas très organisé… En vrac, un tour du monde avant mes 50 ans (idéalement, mais si c’est après, je prends aussi !), reprendre mon activité de photographe freelance, relancer mon groupe de musique et reprendre la compo pour refaire des concerts et sortir un CD, me remettre à la couture, à la guitare et au chant, monter ma boîte et quitter mon CDI, écrire un livre, etc.

Voici mon retour après 2 mois d’utilisation intensive (juillet et août) !

J’ai bien aimé déjà au niveau de l’objet lui-même le côté très qualitatif (en particulier, le papier, le design, la couverture) et sobre (ça peut permettre aussi de rajouter sa touche et plein de couleurs si on le souhaite). Il est simple et pratique d’utilisation avec ses pages agendas (vision mensuelle ou hebdo un peu comme dans un bullet journal) mais surtout ses pages bilans et exercices de développement personnel. A vrai dire, je pense que pas mal de choses étaient déjà dans mon Bujo mais les exercices étaient de bons compléments et je les reprendrai je pense à fréquences régulières.

Par exemple, décomposer 24h d’une journée type avec un code couleur correspondant à des catégories (sport, repos, travail, vie sociale, etc) et faire sa journée type idéale pour voir les différences.

Je suis quelqu’un de déjà très organisée et je n’ai pas vraiment de mal à atteindre mes micro objectifs mais j’ai plus de mal à visualiser à long terme et à réellement aller au bout de mes projets, surtout au moment de les professionnaliser (c’est-à-dire gagner des sous !). Et je pense que c’est sur cette partie spécifiquement que le carnet de projets m’aide. J’essaie de voir à plus long terme à 3-6-12 mois. Jusqu’à présent, les méthodes que je lisais parlaient du moment présent et de ne pas trop se projeter (à part avec l’exercice de raconter sa journée idéale dans 10 ans) mais là, j’ai fait l’effort de.

En gros les grandes questions que je me pose sont sur les 10 prochaines années car il y a des choses, on ne doit pas se le cacher, qui sont quand même plus difficiles à faire à 50 ou 60 ans.

Pour en revenir au carnet, voici les points positifs que je relève :

  • une présentation ultra claire,
  • les exercices qui rythment le carnet,
  • les 3 objectifs du mois pour ne pas s’éparpiller (mais je triche, j’en fais toujours + que 3),
  • des bilans réguliers.

Ce que je n’ai pas ou peu utilisé :

  • la undo list qui consiste à lister ce qu’on ne veut plus faire et qu’on veut retirer de sa vie. Cela ne m’a pas du tout inspiré. En gros, la seule chose qui me soit venue à l’esprit et que je savais déjà, c’était l’envie de prendre une femme de ménage car clairement, malgré mes efforts, je ne m’améliore pas sur la tenue de ma maison et je ne prends pas le temps de…
  • je n’ai pas trouvé l’utilité de la partie agenda hebdo ayant déjà un Bujo. Ça faisait doublon. Mais j’ai quand même tout rempli en double dans mes deux carnets lol
  • dans les bilans, je n’ai pas rempli la courbe de réussite, je n’ai pas compris comment il fallait utiliser ce graphique

Pour conclure, je vais continuer à utiliser assidûment ce carnet jusqu’au bout (il est censé nous suivre sur environ 6 mois) et verrai où il m’a menée !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !

~ Le partage, apprendre avec des seniors grâce aux Talents d’Alphonse (1/2) ~

En me baladant sur les sites de crowdfunding, ce que j’adore, c’est découvrir des projets et des idées innovantes comme les Talents d’Alphonse, cette plate-forme qui permet de mettre en relation des retraités ayant un savoir-faire et des élèves désireux d’apprendre (que ce soit la couture, la photo, un instrument, une nouvelle langue, etc). L’heure est à 15 euros ce qui est très raisonnable.

L’idée est tout simplement fabuleuse et on voit qu’il ne s’agit vraiment pas de cours comme les autres mais véritablement de rencontre humaine, de partage, d’enrichissement personnel.

J’ai choisi des cours de couture car je voulais m’y remettre et acquérir un peu plus d’aisance. L’avantage, c’est que les cours peuvent être à domicile (un luxe !) et du coup, j’ai pu coudre avec mes propres outils, ma machine, etc.

C’est Teresita qui est venue un vendredi après-midi pour, patiemment, pendant 3 heures, m’accompagner sur la confection d’un pantalon d’été pour enfant. Et c’était super ! Patiente, pédagogue, elle a su me guider et j’ai même quasiment fini mon œuvre (juste l’ourlet à terminer) ! Pas à pas, on a tout fait : reporter le patron, couper, assembler, coudre ! Ce n’était pas toujours facile et parfois, quelques erreurs se sont glissée par-ci par-là (heureusement rapidement corrigées !)

Un grand grand merci Teresita !!!

Voici quelques photos ! Le pantalon choisi a une coupe un peu particulière (ils le nomment pantalon jodhpur dans ma revue) car bouffant sur les hanches et bas fuselé.

Dans mon prochain article, je vous parlerai plus en détail de l’envers du décor car j’ai eu la chance de rencontrer et d’interviewer une partie de l’équipe des Talents d’Alphonse et de voir leurs locaux. J’étais en effet curieuse d’en savoir + et je les ai contactés pour connaître ce qui a fait naître leur super concept.

Génial le concept, non ? Et vous, quel(s) cours vous tenterai(en)t ? Je peux vous parrainer et vous faire gagner 5 euros sur votre prochain cours donc si vous êtes intéressés, contactez-moi ou laissez votre email en commentaires de cet article !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...